Besoin de renseignement

Il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver lorsqu’on souhaite personnaliser à ses couleurs un objet publicitaire. Il faut en effet, trouver le juste équilibre entre les contraintes de sa charte graphique, l’objectif de communication visé et les faisabilités techniques liées au produit lui-même et au type de marquage. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on a un logo à marquer en quadri.

La quadri dans l’objet pub : qu’est-ce que c’est ?

A l’origine, la quadri, ou quadrichromie, est une technique d’impression utilisée dans l’imprimerie : l’impression offset. Elle est réalisée à partir d’une superposition des 4 couleurs cyan, magenta, jaune et noir, en une multitude de micro-points. Cette superposition permet de reproduire les variations de couleurs d’un logo ou d’une photo. Efficace, cette technique est toujours utilisée pour produire la grande majorité de la papeterie personnalisée : bloc-notes publicitaires, blocs publicitaires repositionnables, cartes de visite etc.

Aujourd’hui par abus de langage, dans la communication par l’objet, on parle de quadri lorsqu’on marque en plusieurs couleurs un objet publicitaire. Cela permet de recourir à d’autres techniques de l’offset, pour des quantités et des coûts souvent bien inférieurs : la quadri est alors abordable, même pour de petits volumes.

Sérigraphie quadri sur textile et tshirts

La serigraphie quadri : une exception

Il en fallait bien une !

La sérigraphie quadri, tout comme l’offset, repose sur le principe de la superposition des 4 couleurs et s’applique surtout pour le textile publicitaire. Le rendu est très réussi mais il n’est valable que pour des volumes conséquents ; en général plusieurs milliers de pièces. En effet, les frais techniques (frais de préparation) sont élevés : il faut fabriquer un écran (sorte de pochoir) par couleur. Et la production se fait en quatre étapes : on passe la première couleur, puis on la fait sécher, puis on passe la deuxième couleur et on refait sécher etc. Il arrive même que pour un marquage avec un rendu photo, il soit nécessaire de partir sur plus de quatre couleurs de base, ce qui implique une multiplication des étapes, donc des coûts !

parapluie sublimation quadrichromie

La sublimation : une technique de marquage quadri multi support

La sublimation, c’est l’une des techniques en plein boom !

Rappelez-vous vos cours de chimie au lycée ! La sublimation, c’est le fait de passer directement de l’état solide à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide. Vous suivez ?

Plus concrètement, le visuel à reproduire est d’abord imprimé sur un support papier spécial, par une imprimante utilisant des encres spécifiques. Posé sur l’objet publicitaire à personnaliser, le papier est passé sous une presse, à chaud. Les encres se gazéifient et pénètrent directement le support.

L’intérêt de cette technique, consiste d’abord à l’utiliser même pour des toutes petites séries de marquage : l’impression étant numérique, elle n’implique pas de fabrication d’écrans ou de calage complexe. Ensuite, elle se développe de plus en plus : si elle est beaucoup utilisée dans le textile publicitaire (tee-shirts personnalisés, parapluies publicitaires, sacs shopping imprimés), elle se retrouve aussi sur les objets, à commencer par les mugs publicitaires personnalisés.

Bon à savoir : l’impression étant numérique (mélange des 4 couleurs primaires), le rendu des couleurs sera proche des couleurs de votre logo, sans y correspondre parfaitement : il ne s’agit pas de couleurs Pantone, appliquées brutes. Une contraint est imposée : le produit à marquer doit être blanc et chimiquement compatible avec la sublimation (textile à base de polyester, mug avec une couche extérieure en polymère…).

Impression quadri sur tshirt et textile

L’impression numerique : la quadri à prix accessible

Tout comme la sublimation, l’impression numérique est de plus en plus utilisée dans l’univers de la com’ par l’objet.

Ce qui fait son originalité, c’est que l’on marque le goodies publicitaire directement, en utilisant une imprimante dont la tête d’impression vient directement déposer l’encre sur le produit. Se basant sur le mélange des 4 couleurs primaires plus le blanc, elle ne nécessite pas un gros travail de préparation, ce qui autorise les productions mêmes en petite série.

C’est une technique qui donne de très beaux rendus, en particulier sur le textile, avec un côté légèrement brillant. Elle donne également de beaux résultats sur tout objet publicitaire qui présente une surface de marquage plane (pour ne pas gêner la tête d’impression) : carnet publicitaire, powerbank personnalisé etc. On la retrouve même sur les stylos publicitaires, pour pouvoir proposer des stylos personnalisés en quadri à prix raisonnables.

Son « truc » en plus : selon le support, il est possible de faire recouvrir le logo ou la créa imprimée d’une couche de vernis transparent. Ca anoblie le marquage et donne en plus un aspect relief du plus bel effet !

Share This