Besoin de renseignement

Si depuis plusieurs années, on entendait beaucoup parler du Made in France, en l’associant souvent au développement durable, ça apparaissait souvent comme un vœu pieux. Pourtant, la crise du coronavirus semble avoir provoqué un début de changement des consciences.

Les produits Made in France, une demande bien réelle :

On se souvient tous du ministre du Redressement productif, M. Montebourg faisant la une du Parisien Magazine, en 2012. Il y défendait le Made in France, blender à la main et marinière sur les épaules. Les réactions avaient été assez contrastées, d’aucuns lui reprochant une récupération politique ou vision « nationaliste ».

Pourtant, depuis, on a bien assisté aux développements de quelques marques fabriquées en France, dont l’une des plus des plus emblématiques est le Slip Français. Mais au-delà de celles-ci, le retour à la fabrication française se traduisait jusqu’à maintenant et avant tout, dans la consommation des biens alimentaires. En effet, la production en France de viande, de fruits et de légumes répond à une véritable attente des Français. Celle-ci est liée au désir de manger « mieux », de manger des produits issus d’agriculture responsable, et au désir de favoriser les circuits courts. Cependant, en dehors de l’agro-alimentaire, le consommer français semblait plus théorique que réel, réservé à une élite.

Mais le début de l’année 2020 est apparu comme le début d’une nouvelle ère : nous l’avons constaté dans notre métier. En effet, que ce soit du côté de nos fabricants que du côté de nos clients, nous avons vu apparaître une forte demande pour des objets publicitaires éco-responsables « RSE ». Si on retrouve encore pas mal de produits « green washing », on voit également se développer des gammes responsables, Made in France ou Made in UE de qualité : serviettes de bain ou sac marin en plastique recyclé issu des déchets récupérés dans la mer, par exemple. De tels produits (longs à développer) montrent que la demande est là, solide, engagée.

Enfin, la crise que nous rencontrons avec le coronavirus semble avoir provoqué un changement des mentalités : d’ailleurs, nous nous disons tous que nos vies ne seront plus tout à fait comme avant. On perçoit qu’il y a une forme d’occasion historique à saisir ! Mais pourquoi ?

Pourquoi des produits fabriqués en France ?

Comme nous l’évoquons au-dessus, l’une des principales raisons de l’engouement pour la fabrication française ou européenne, c’est le RSE. C’est-à-dire le souci de l’environnement et du social, les deux étant intimement liés. Est-il en effet sain, pertinent, responsable de consommer des fruits et des légumes ayant parcourus des milliers de kilomètres, d’acheter des produits fabriqués dans des conditions sociales et environnementales inconnues ?

En achetant français, on est certain d’acheter un produit fabriqué dans des conditions sociales et environnementales aux normes plus élevées que dans bon nombre de pays extra-européens. Par exemple, le Smic français, ce n’est pas l’idéal, mais c’est un minimum garanti. Outre le respect de ces normes, en achetant du made in France, on favorise les circuits courts, on réduit son empreinte carbone, on s’intéresse aux acteurs locaux. Le Made in France, c’est aussi le souhait de revenir à l’essentiel, de s’intéresser à nos proches, nos voisins, donc aux producteurs locaux.

La crise du coronavirus, comme le souligne M. Lenoir dans sa Tribune du 6 mars 2020 (Le Figaro) est venue donner encore plus de vigueur à ce renouveau. Il donne comme exemple, citant le Ministre de la Santé, qu’un certain médicament dépend à 80% de composants venant d’Asie, ce qui vu les strictes limitations imposées aux transports, pose de sérieux problèmes. Ainsi, plus qu’un « repli nationaliste », le désir de consommer français exprime également le désir de conserver des savoir-faire qui nous sécurisent, nous protègent, maintiennent sur le sol national des entreprises stratégiques. Ce qui aura forcément un impact positif sur l’emploi.

Circuits courts, producteurs locaux, produits écologiques et / ou responsables, voici la demande qui semble avoir pris un coup de fouet en 2020 ! Alors certes, les achats respecteront toujours la règle des 20/80, et la majorité de ce que nous consommons ou achetons continuera de provenir d’Asie et d’ailleurs, mais profitons des solutions Made in France qui nous sont proposées !

Une communication durable et percutante avec les objets publicitaires Made in France :

Le savoir-faire français est mondialement reconnu. On le retrouve principalement dans la mode, la déco, la beauté, l’art culinaire. Les collections, les produits imaginés par ces univers sont souvent de qualité et demandent beaucoup de maîtrise, de connaissance. C’est pourquoi ils ont pu se maintenir en France. Bien que correspondants à des budgets plus importants que leurs équivalents étrangers, ces produits se déclinent aussi dans l’univers de la communication par l’objet : parce qu’on peut communiquer bien, on peut communiquer mieux, avec moins, mais avec de beaux goodies fabriqués en France. Quelques exemples ? Pourquoi pas des tee-shirts en coton bio tissés, confectionnés et fabriqués en France ? Ou de la belle maroquinerie, abordable, fabriquée à côté de Nantes, et se déclinant sous la forme de porte-cartes pratiques et modernes ? Ou encore de délicieux chocolats élaborés avec amour par un maître artisan basque ? Avec de tels produits pour accompagner votre com’, vous êtes certain de faire plaisir !

Pour autant, si on attend des objets Made in France la qualité, cela ne signifie pas que c’est dans des budgets déraisonnables. Surtout si l’on considère que la durée de vie et d’utilisation des objets publicitaires français est souvent bien supérieure à des produits d’autres origines ! Pour un même impact, communiquons avec des supports de qualité, qui feront vraiment plaisir, qui « positiveront » votre image : pourquoi pas, pour votre com’ interne, avec les bentos de chez Pyrex®.

Pyrex® est une marque dûment enregistrée appartenant à Corning Incorporated et utilisée sous licence par International Cookware.

Share This